Visiter la Corée du Sud en famille – Yeosu

Après cette étape très rapide d’une journée à Jeonju, nous avons poursuivi notre route vers le Sud. Très tôt dans l’organisation du voyage nous savions que nous voulions passer quelques jours dans le Jeolla du Sud mais j’ai cherché longtemps avant de trouver notre point de chute.

Au départ j’étais attirée par la plantation de thé de Boseong, dont j’avais vu des photos magnifiques sur la plupart des blogs de voyage. Le gros inconvénient était que toutes les personnes qui s’y était rendues avaient loué une voiture. On a vite découvert que les loueurs de voitures coréens ne louaient pas de siège auto pour les enfants, donc on a très vite abandonné l’idée. D’autant plus que je ne trouvais pas d’hébergement dans notre budget à proximité de la plantation de thé. Ceci étant dit pour avoir une idée des types d’hébergements qui sont proposées dans ce coin là, il y a ce blog très intéressant (en anglais).

Après plusieurs soirées à écumer Booking, Agoda et Airbnb, je suis finalement tombée sur un appart charmant dans la ville de Yeosu, totalement inconnue au bataillon. Bon au final l’appart charmant était lui aussi hors budget (mais matez-moi cette merveille, avec un petit toboggan dans le salon) mais j’ai vite été séduite par cette ville, où on trouve beaucoup d’hébergements, dans tous les budgets, et qui est très bien desservie par le train. Yeosu a accueilli en 2012 une Exposition Universelle (sur la conservation des océans) et de fait a été reliée aux grandes villes de Corée (Séoul et Busan, chacun par le S Train – sachant que pour Busan c’est le trajet Busan-Yeosu le plus intéressant avec une correspondance à Suncheon, correspondance théorique car nous n’avons pas réussi à la faire) et l’offre d’hébergements a été élargie par rapport aux autres villes de la région. Cela en fait une destination assez facile à rejoindre en transport, et pourtant encore assez dépaysante (même si évidemment ça reste une grande ville, on est pas du tout à la campagne !).

Source de l’image : World for Travel

La ville vue depuis l’Est, nous étions logés dans le quartier de Hak-dong, une baie sur la gauche que l’on ne voit pas ici.

Quand j’ai parcouru le site de l’office du tourisme de la ville (en anglais), j’ai découvert beaucoup de sites qui avaient l’air très beaux à visiter (qu’on n’a d’ailleurs pas eu le temps de visiter car je pense qu’on peut facile passer une semaine à Yeosu sans s’ennuyer, et si on loue une voiture il y a beaucoup de belles destinations à explorer aux alentours comme la plantation de thé de Boseong, la baie de Suncheon ou le parc naturel de Halleyohaesang (un parc maritime avec des milliers d’îles)). Le seul inconvénient de la ville, c’est qu’elle est construite entre plusieurs baies et que le passage d’une baie à l’autre n’est pas aisé. Il y a heureusement beaucoup de bus qui circulent mais ça reste assez long de passer d’une baie à l’autre, on a recouru plusieurs fois au taxi (de mémoire ce n’était pas très cher). Nous n’avons eu le temps de visiter que le sanctuaire bouddhiste de Hyangiram, situé au bout d’une presque-île, reliée à la ville par un pont majestueux mais ce fut une visite absolument époustouflante (à laquelle je consacrerai un article entier).

Donc si vous visitez les sites de l’île d’Odongdo, l’Aquarium (qui a l’air immense), le Musée de l’amiral Yi Sun-sin, le trésor national (l’équivalent de la notion de « monument historique » chez nous) de Jinnamgwan ou le Centre d’Exposition de Yeulmaru (que nous avons vu de loin mais une classe d’enfants en sortait donc il doit y avoir quelque chose d’intéressant à visiter dedans), surtout n’hésitez pas le signaler en commentaire. Il paraît aussi qu’on trouve un orgue à vent et de très belles illuminations de nuit sur le front de mer de la baie principale (Namsam Dong ou Dolsan Park de l’autre côté du pont) mais tout cela étant situé très loin de l’appartement nous n’avons pas pu le voir malheureusement.

L’île d’Odongdo qui était notre deuxième choix d’excursion. Source de l’image : World of Travel

Notre séjour à Yeosu a commencé sous la pluie, à attendre 15h (nous étions partis à 11h de Jeonju pour arriver à 13h, il faut compter donc 3-4h de trajet depuis Séoul) pour avoir le droit de rentrer dans notre appartement. Comme nous avions le code de la porte (il n’y a pas de digicode en bas des immeubles mais chaque porte est fermée par un gros verrou électronique), on aurait peut-être pu entrer plus tôt. Nous avons finalement loué un appartement plus modeste que le premier que nous avions repéré (il n’y avait qu’une seule pièce) mais nous sommes très contents de cette expérience car c’était dans un immeuble d’habitation très moderne et typique de la Corée, et on était très curieux de savoir comment c’était fait dedans. Ce n’était pas un quartier très résidentiel mais plutôt animé, un peu type quartier d’étudiants, avec beaucoup de love motel et de barbecues.

Voici la baie où nous logions, nous étions dans le très grand immeuble blanc sur la gauche.

 

Nous sommes restés un jour plein à Yeosu (les deux autres jours nous avons pris le train pour arriver et repartir). Le matin nous avons fait une promenade, d’autant plus que j’avais du mal à appréhender la géographie de la ville et que j’espérais qu’une fois passés dans la baie mitoyenne, nous serions au bon endroit pour prendre un bus pour visiter l’ermitage bouddhiste. Bon on s’est rendus compte qu’en fait non pas du tout mais la promenade était charmante.

 

Tout d’abord nous sommes passés par ce site historique d’une ancienne caserne (Yeosu Seonso) d’où part le chemin qui mène à la baie suivante.

Source : Visit Korea

 

Arrivés au bout du chemin que vous avez pu voir sur la photo précédente, voici ce que nous avons pu admirer (même mon fils qui râlait parce qu’il n’aime pas marcher s’est retrouvé bouche bée).

Cette petite promenade nous a permis de contempler le chapelet d’îles qui s’étend au large de Yeosu et dont certaines sont reliées aux baies. C’était une petite balade très simple à faire mais aussi très sympa. D’autant plus que dans la baie suivante nous avons trouvé une aire de jeux avec des toboggans, les enfants étaient ravis !

**********

Le héros de la ville est l’amiral Yi Sun Sin qui a repoussé de nombreuses attaques japonaises au XVIème siècle (le Japon n’est qu’à 300km de l’autre côté de la « Mer de l’Est » – mer que nous appelons chez nous « Mer du Japon »). On trouve un musée à son nom mais nous avons croisé plusieurs statues et autres mémoriaux qui ont bien intéressés les enfants.

Tout d’abord il y avait une plaque à côté de la caserne militaire, mais il y a surtout une grande statue à son effigie sur une place de la baie principale de la ville (d’où nous avons pris le bus pour l’Ermitage Bouddhiste).

Et encore plus impressionnant, on trouve une superbe réplique du « bâteau tortue » ré-inventé par Yi Sun Sin juste devant la gare. On voit un peu les mâts escamotables en cas d’attaque (le bâteau avançait alors à la rame). Par les trous sur la côte, on pouvait tirer avec des mousquets et la gueule du dragon pouvait diffuser des gaz, fumées et autres fumigènes pour mettre la misère à l’ennemi. Il y a d’autres répliques dans la ville.

**********

La seule adresse culinaire que nous ayons testé sur Yeosu n’est pas un restaurant traditionnel et nous l’avons découvert complètement par hasard. Lors de notre arrivée, sous la pluie et affamés, on s’est réfugiés dans un barbecue qui était encore ouvert.

On a été tellement bien reçus qu’on y est retournés le lendemain soir. Comme cette fois-ci c’était une heure normale pour manger pour les coréens, le barbecue était très animé et plein de familles coréennes avec des enfants. Mon fils a joué à cache-cache avec une petite fille, c’était vraiment super. Nous partagions notre table avec des étudiants dont nous avons pu observer les manières et les façons de faire pour manger (je suis toujours autant admirative de leur prestance pour manger des trucs aussi « filants » avec des baguettes sans se tâcher).

La façade du restaurant (photo de 천순이)

L’intérieur du barbecue (source : Asteroid6)

 

Un fabuleux gif animé de 뜰리에 (il y en a d’autres sur sa page)

 

Les banchans et les feuilles de salades qu’on pose dans la main, et on enroule la viande dedans (photo de 천순이)

 

맛찬들 왕소금구이 여수점

Matchandeul Wang Sogeum Yeosu Jeom (que Google Traduction me traduit « Les Oeufs Sautés Délicieux du Roi – Yeosu »)

 

**********

Nous avons aussi profité de ces trois jours plus calmes pour refaire le plein de couches et trouver (enfin) des petits plats pour bébés pour notre fille de 18 mois. Il y a plusieurs Lotte Mart à Yeosu (dont un dans le quartier de Guk Dong, près de la baie principale) mais sachez qu’il vaut mieux avoir une voiture pour les rejoindre (ils ne sont pas du tout là où on peut louer des hébergements quand on est un touriste) ou prendre le taxi (qui ne coûte pas cher du tout).

 

Publicités

2 réponses à “Visiter la Corée du Sud en famille – Yeosu

  1. Pingback: Se nourrir (et nourrir ses enfants) en Corée du Sud | La sagesse est au coin de la rue·

  2. Pingback: Voyager en Corée du Sud avec des enfants… notre itinéraire | La sagesse est au coin de la rue·

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s