Visiter Séoul en famille – Quartier Itaewon

Itaewon

Source : CartoonChess

Lors de notre retour à Séoul, nous avons alors logé dans le quartier d’Hannam-dong, qui jouxte Itaewon. Itaewon est le quartier des expatriés, c’est là où il y avait la base militaire américaine. On s’est retrouvés là car on voulait assister à la Veillée Pascale à la paroisse internationale anglophone.

On n’a pas été très sensibles au caractère cosmopolite du quartier, c’est vrai que c’était sympa tous ces restos et cafés du monde entier mais ça nous a semblé suffisant pour occuper une soirée, pas pour y vivre pendant deux jours. Un des inconvénients est que la rue principale est au sommet d’une grosse colline et que le quartier (donc les hébergements) s’étale sur toute la colline. Pas de chance pour nous notre auberge de jeunesse était tout en bas et la côte était sacrément raide. Autant dire qu’on est allés dans la rue principale une seule fois. Donc mon conseil serait de ne pas loger sur place mais de prévoir de venir passer une soirée dans Itaewon, c’est largement suffisant voire pas du tout une priorité dans votre visite de Séoul (retournez à Hongdae plutôt :p).

Ce qui nous a le plus impressionné c’est la grande mosquée de Séoul qu’on voit de partout car elle est au sommet d’une colline. La nuit, c’est très impressionnant (et inattendu).

Ce qui a rendu ces contraintes supportables ce sont deux lieux qui valaient vraiment le détour.

Tout d’abord à Itaewon même, on s’est laissés tenter par Vatos, le restaurant n°1 sur Trip Advisor, qui est un restaurant fusion coréano-mexicain. On a été très bien accueillis avec nos enfants (et il y en avait d’autres dans la salle) malgré l’aspect un peu branché du lieu. C’était super bon (bien qu’un peu frugal), original et nos estomacs ont été très contents de manger un peu plus occidental (même si ça restait épicé) après plus d’une semaine de voyage.

Voilà nos tacos : en bas le Street Carnitas (porc, oignon, coriandre, guacamole) et en haut le Galbi Short Rib (boeuf mariné, sauce aioli, sésame, oignon, coriandre). Nous avons préféré le second que nous avons trouvé parfait au niveau fusion.

Pour accompagner le tout, une makgeollita, soit une margarita au makgeolli (alcool de riz pétillant coréen qui ressemble à la bière) avec des chips (très vite dévorées par nos enfants).

C’était une très belle expérience, plus de photos (notamment du resto en lui-même) sur ce très bel article (en anglais) de Dining Addiction.

 

Deuxième attraction de ce quartier : le National Museum of Korea. C’est dans le même district qu’Itaewon (Yongsan) car il est de l’autre côté de l’ancienne base militaire américaine. De notre auberge de jeunesse (dont je ne vous parlerai pas car elle était assez affreuse, avec une température de sauna la nuit, un couloir en guise de lobby, bref pas vraiment le genre d’hébergement adapté aux familles – en cliquant sur le lien vous pourrez voir comment Booking a un peu tordu mon avis car j’ai été parfaitement honnête et ai mentionné tous ces aspects négatifs qui n’apparaissent pas sur le site !), on n’était qu’à deux arrêts de métro du musée, ce qui nous a permis de vraiment en profiter et d’y aller deux jours d’affilée (pour deux visites d’une heure, l’entrée est gratuite).

Au départ nous souhaitions faire les deux visites en une fois mais nous avons découvert qu’il fallait réserver des créneaux de visite pour le Musée des Enfants et les horaires ne nous convenaient pas du tout. On a donc fait une première visite d’une heure environ du rez-de-chaussée du musée qui présente l’histoire générale de la Corée du Sud (les étages sont consacrés aux oeuvres artistiques, peintures et céramiques). Notre fils n’a pas du tout accroché à la visite, passant ton temps à râler. Il y a quand même de beaux objets qui impressionnent et peuvent intéresser vos enfants. Je recommande de faire la visite du musée en premier et de celui des Enfants ensuite car on retrouve les mêmes éléments de l’un à l’autre.

 

Pagode de dix étages du Xème siècle

Couronne du Royaume Silla (royaume de la côte Est) – Source Image : Seon Kwang Haengja pour Wikimedia Commons

Il y a toute une partie du musée consacré à la création de la langue coréenne, l’hangeul. Sur ce manuscrit on voit bien la différence avec le chinois.

La partie que nous avons visitée est intéressante mais avec une muséographie très classique (je m’attendais à quelque chose de plus innovant), des panneaux avec ce qu’il faut d’info (ni trop compliqué ni trop allusif) bon évidemment c’est uniquement en anglais. On trouve des salles vidéos, nous les adultes on a beaucoup aimé, mon fils un petit peu moins.

L’atout indéniable du National Museum (comme tous les grands musées coréens) c’est d’articuler la partie « classique » avec un « Musée des Enfants » qui est absolument super !!! Je vous en parlerai dans un article dédié à ces musées différents de ce que nous connaissons en France.

********

3193190213_668972a189_o

Le quartier de Hannam Dong vu depuis l’hôtel Hyatt (on reconnaît l’église qui surplombe Itaewon au loin, le fleuve Han et le quartier de Gangnam en face) – Source : Antti Leppänen

Quand on a rattrapé le circuit initialement prévu, on a déménagé dans le quartier mitoyen de Itaewon, le quartier de Hannam Dong. C’est un quartier qu’on a beaucoup apprécié, qui n’avait rien d’exceptionnel mais était très calme, avec des petites maisons sympathiques et une vue sur le mont Namsan (qu’on ne voit pas sur la photo, il est derrière le photographe mais je n’ai malheureusement pas trouvé de photo libre de droits pour vous le montrer). Le métro (station Hangangjin) nous amenait partout rapidement et la côte était bien moins raide que celle de Itaewon ! Le bas du quartier (vers le fleuve) est très animé avec beaucoup de petits restos et de commerces pour les sud-coréens.

Nous n’avons pas eu le temps d’aller nous promener sur le Mont Namsan mais il est suffisamment proche pour que ça soit possible de l’atteindre à pied depuis ce quartier.

Nous étions logés dans la Orange Cube House, soit un ensemble de containers réaménagés en appartement et si la présentation en jette, on a trouvé l’appartement pas très fonctionnel pour une famille avec de jeunes enfants.

 

17917446_10155732303190839_5697370653947159774_o

 

Publicités

2 réponses à “Visiter Séoul en famille – Quartier Itaewon

  1. Pingback: Visiter Séoul en famille | La sagesse est au coin de la rue·

  2. Pingback: Voyager en Corée du Sud avec des enfants… notre itinéraire | La sagesse est au coin de la rue·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s