Voyager en Corée du Sud avec des enfants… notre itinéraire

cartecoree

Source : Eunbi Ahn

Voici donc le premier vrai article concernant ce voyage. J’ai prévu une première série d’articles assez générale (manger, circuler, dormir) car il y a certaines informations sur le voyage avec des enfants en Corée du Sud que je n’ai pas réussi à trouver avant de partir.

Tout d’abord il n’existe pas beaucoup de guides touristiques, la Corée du Sud étant une destination peu prisée des Européens, et très peu des Français (les seuls qu’on a rencontrés sur place c’était des expatriés habitant en Chine).

J’ai trouvé trois guides : le Lonely Planet (bien plus à jour que son cousin chilien), le Michelin (vraiment super, ça m’a réconcilié avec le Guide Vert), et le Petit Futé (intéressant sur certains points mais malheureusement pas à jour).

Ce que j’ai apprécié dans le Michelin, c’est qu’il est truffé de petites astuces vraiment pratiques quand on fait un road-trip (où dormir sur la route à proximité des sites), je suis quasiment persuadée que le type du Lonely Planet dort dans les grandes villes et prend des bus pendant des heures pour se rendre sur les lieux, et ce n’était pas possible avec nos enfants. Le Michelin hiérarchise aussi le type de visites, ce qui permet de faire un choix parmi un milliers de propositions.

Pour les sites internet qui vous permettent de vous faire une idée du type d’itinéraires possibles, LA référence francophone est Une bouteille à la mer qui a répertorié toutes les régions de Corée.
Pour ce qui est du voyage avec des enfants, Eve Pouliot de Nos Racines sur 4 continent et Amélie de Voyagista proposent des récits de voyage avec leurs enfants qui donnent quand même une bonne idée des contraintes et des bons moments qu’on peut vivre en famille en Corée.

Je vous montre tout d’abord cette carte (faite par moi-même) de l’itinéraire que nous avons parcouru.

Quand on a montré notre premier jet d’itinéraire à notre amie sud-coréenne et son mari, ils ont été très étonnés car d’habitude un premier circuit touristique passe plutôt par la Côte Est de la Corée. Il y a effectivement des sites qui ont l’air très beaux et intéressants mais quand nous avons épluché le Lonely Planet, ben les sites qui nous attiraient le plus étaient dans la région du Jeolla (au sud-ouest) !

Faut dire que notre plaisir numéro un en voyage avec mon mari c’est de MANGER et que c’est par sa gastronomie que la Corée du Sud nous a séduit. Jeonju, son bibimbap et son makgeolli, nous a tapé dans l’oeil. C’était donc une étape OBLIGEE.

17546831_10155683260805839_2665143613449440747_o

Yangsajae, une hanok traditionnelle à Jeonju

Jeonju s’est imposée comme première étape après Séoul quand on a commencé à chercher un hébergement et que j’ai découvert que les prix doublaient le week-end à Jeonju. Le milieu de semaine était donc la seule fenêtre de tir et nous y sommes restés une seule nuit à cause des prix pharaoniques de l’hébergement.

Boseong_Green_Tea_plantation

Photo de Kevmunro516 (Wikimedia Commons)

Ensuite j’ai découvert la plantation de thé de Boseong chez Eve et c’était LE site que je voulais voir (faut dire aussi que c’était LE cliché de l’Asie que j’avais en tête). Bon au final nous n’avons pas pu y aller car on ne trouvait ni hébergement sympa dans nos prix ni moyens de transport faisables avec des enfants depuis notre hébergement.

17814522_10155692614845839_7442439568421894279_o

La ville de Yeosu est composée de baies et d’immeubles et d’un milliard d’îles au large

Mais m’est resté en tête quand même la côte du Jeolla du Sud, et on a opté pour la ville de Yeosu, qui était la ville la plus facilement atteignable en train depuis Jeonju. On a beaucoup aimé notre séjour là-bas.

17854974_10155698424275839_7807942823080143374_o

Une photo floue de la magnifique fontaine magique de Busan, juste à la sortie de la gare, qui a captivé mon fils.

Vient ensuite le mauvais choix du séjour. Tout le monde autour de nous avait parlé de Busan, c’était incontournable selon tous les guides, même si on comprenait pas trop pourquoi, ça nous a semblé intéressant d’y faire un saut avant de remonter sur la région de Séoul. Mon fantasme était de parcourir en train la côte entre Yeosu et Busan. Sauf que ce n’est pas possible (enfin si, mais il n’y a qu’un seul train par jour qui part à 17h de Yeosu et arrive à Busan à 22h, autrement dit pas possible avec nos enfants). On a du coup attendu 1 heure à la gare de Yeosu, puis pris un train qui nous a remonté vers Séoul, pour prendre une correspondance pour redescendre vers Busan et c’était la seule solution possible à des horaires potables pour les enfants. En gros on a passé la journée dans le train ou à la gare, souvent sans sièges tellement le train était bondé et on est arrivé à Busan à 20h en étant parti de Yeosu à 14h. On repartait le lendemain matin, autant vous dire qu’on a RIEN VU de Busan.

17761211_10155705804815839_6435121021756751575_o

Un des chemins de promenade le long des remparts de l’immense Forteresse de Suwon

On est ensuite remonté vers la région de Séoul pour aller à Everland, le plus grand parc d’attractions de Corée du Sud, fortement recommandé et par notre amie et par les guides. On a passé 2 jours sur place en visitant le lendemain la Forteresse de Suwon. On en a pris plein les yeux !

Ensuite nous devions rejoindre Sokcho (en haut à l’Est du pays) qui nous avait été recommandé par notre amie et qui permet d’accéder au parc du Seoraksan, noté partout comme le meilleur des merveilleux parcs naturels de Corée du Sud. Mais finalement nous n’y sommes pas allés. Tout d’abord parce que mon mari s’est blessé à la cheville à Yeosu en faisant un faux mouvement en portant les bagages (donc nous avons décidé de réduire les trajets de transport de bagages et de ralentir le rythme pour que sa cheville tienne le coup, du coup exit la randonnée) et puis après la demie-journée de train pour Busan, on en avait ras le bol des transports, on avait envie de se poser. On a donc passé les 4 derniers jours de notre séjour à Séoul au lieu de crapahuter sur Sokcho et il y avait largement de quoi faire.

17917232_10155732569685839_3663290052758661085_o

Pas de randonnée dans un parc naturel mais à la place on a pu s’amuser dans plusieurs « children museums » (ici le Folk Children Museum – le Musée des Traditions Populaires)

Comme on a finalement vu ni Sokcho ni Busan et qu’on avait écarté volontairement Geyongju du circuit au départ, on reviendra faire la côte Est de la Corée du Sud une autre fois (et sûrement sans nos enfants ^^).

**********

Pour construire l’itinéraire nous avons utilisé le site Travel Sygic qui est très bien fait, permet de se rendre compte des temps de trajet et des différentes localisations des attractions touristiques pour planifier quelque chose de viable à pied avec des petits.

Capture du 2017-08-25 12:53:10

Regardez-moi cette magnifique petite carte récapitulative (non on peut pas l’extraire pour la mettre sur son blog, c’est triste)

Capture du 2017-08-25 14:42:26

Et après ça te fait une carte de ta journée, ça te calcule le temps des visites et des déplacements (grosso modo) entre deux points et ça te propose des restos un peu partout ❤

Bon par contre ça ne nous a pas du tout aidé pour les longs trajets puisque Sygic te trace une petite ligne sympathique entre Yeosu et Busan, ligne qui n’existe pas. C’est comme le site Rome to Rio, pour eux les deux trajets problématiques qu’étaient Yeosu-Boseong ou Yeosu-Busan étaient simples et possibles alors que dans la réalité, ben non.

Tant qu’on est dans les cartes et l’itinéraire général, voici ci-dessus la carte Google que j’ai créée avec toutes les adresses que j’ai repérées avant de partir. Attention elles ne sont pas toutes testées (je ne l’ai pas mise à jour après le voyage) et par mesure de sécurité Google Maps est limité en Corée du Sud, par rapport à l’utilisation qu’on peut en faire chez nous en Europe.

De ce que j’en ai vu les coréens utilisent surtout le site Naver, d’ailleurs la procédure pour l’utiliser est très bien expliquée sur le blog Heol Café (que je découvre en écrivant cet article). Naver est le moteur de recherche et Map Naver l’application de cartographie.

Capture du 2017-08-25 15:10:39

Si un autre geek cartophile traîne sur cet article, voilà à quoi ressemble Naver avec l’adresse du meilleur restaurant où j’ai mangé à Séoul

 

**********

Les autres articles concernant ce voyage :

Généralités : manger, circuler, dormir

Séoul : présentation, Hongdae, le multibang (ce n’est pas ce que vous croyez), Jongno, Itaewon, Myeongdong, les musées des enfants

Jeolla : Jeonju (Jeolla du Nord), Yeosu (Jeolla du Sud), sanctuaire de Hyangiram (Jeolla du Sud)

Province de Gyeonggi : Everland et Suwon

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

3 réponses à “Voyager en Corée du Sud avec des enfants… notre itinéraire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s