Un voyage au Chili… d’abord par la lecture

Nous préparons un voyage pour le Chili pour le mois de février. Dans un premier temps, j’ai voulu présenter le pays à mon fils de 5 ans. Pour établir cette petite bibliographie, j’ai utilisé principalement deux ressources :

Tout d’abord le site Ricochet, un site suisse dédié à la littérature jeunesse. Ricochet existe depuis les années 90 et est une référence. Par contre la recherche n’est pas très facile, par thème « Amérique Latine », donc pas dédiée uniquement au Chili  et surtout il est impossible de ranger les résultats par date de parution, on a donc beaucoup de livres épuisés impossibles à trouver dans le commerce (d’où l’intérêt aussi de cet article de blog, sinon je vous donnais juste le lien de Ricochet et on en parlait plus).

J’ai aussi, à partir des livres proposés par Ricochet, utilisé les résultats des algorythmes d’Amazon pour commander ensuite chez mon libraire, évidemment [je signale aux lecteurs toulousains que si on commande sur le site d’Ombres Blanches, pour 25€ la livraison est gratuite et si les livres sont en stock, ils arrivent dans la boîte aux lettres LE LENDEMAIN de l’expédition (plus rapidement que ne le fait Amazon donc)].

J’ai choisi 6 livres, deux documentaires, deux ouvrages de fiction (dont un qui ne se passe pas au Chili mais en Bolivie, mais dans le désert qui est commun avec le Chili) et deux livres-cds.

  • LE livre documentaire sur le Chili (et le seul ou presque à exister) : Chili de Aude le Mozardec – Editions Grandir, collection Terre des Hommes

ouvrage chili aux éditions grandir

La présentation fait un peu vieillote mais le contenu est vraiment bien. Calibré pour des enfants à partir de 9 ans, les premières pages sont accessibles pour des lecteurs plus jeunes (géographie, climat et animaux) en simplifiant un peu le texte. Au-delà, les notions commencent à être trop compliquées pour mon enfant (ce n’est pas assez illustré en fait) mais moi ça m’a permis de bien saisir la situation du pays (histoire, activité économique, religions, fêtes) bien mieux qu’avec les présentations généralistes des guides de voyage pour les adultes. Je pense qu’on s’en servira aussi pendant le voyage pour illustrer certaines choses une fois que mon fils les aura expérimentées.

  • un documentaire sur le sujet préféré de mon fis, LES ANIMAUX : Dans la montagne – Editions Gallimard Jeunesse, collection 24 heures

24 heures dans la montagne andine gallimard jeunesse

Soyons clairs, la couverture est moche et le titre pourrait être plus explicite. Quand je l’ai vu sur Amazon, je me suis demandée ce que j’allais faire de ce documentaire tout droit sorti des années 90s (publié en 2008 pourtant). Mais je vis avec deux passionnés d’animaux, le papa et le fiston, ça me semblait donc LE livre incontournable à emmener avec nous.

Au final, tout le monde est très content, il y a BEAUCOUP de photos, toutes très jolies, on voit bien les animaux et on en découvre vraiment beaucoup. Comme il s’agit des Andes, on peut même utiliser aussi le livre pour le Pérou. Même si le livre est noté à partir de 9 ans sur le site de l’éditeur, il passe très bien auprès de notre fils grâce aux photos. Il est très dense, donc avec une lecture en plusieurs étapes, en ne lisant principalement que les phrases écrits en gros (comme dans tous les documentaires, les informations sont hiérarchisées). On pourra approfondir dans quelques années ou sur place.

Bon comme l’enfant est l’enfant, la seule chose qu’il a retenu jusqu’à présent c’est qu’au Chili, il y a des hiboux grands-ducs. Comme chez nous donc. Su-per.

  • un conte bolivien : La Mamani – Sandra Nelson, Sébastien Pelon – Editions Flammarion, collection Albums du Père Castor

couverture mamani, vieille-dame, chapeau, désert bolivien

Recommandé par Ricochet, cet album est très beau. On reconnaît bien les vêtements des habitants de cette région (Pérou-Bolivie-Nord du Chili), quand j’ai vu la couverture, j’ai vraiment flashé. L’histoire n’est pas exceptionnelle (une petite fille va affronter un sorcier avec trois épreuves, des animaux et des objets magiques) mais elle permet quand même de toucher du doigt les légendes locales (la Pachamama notamment) et puis les illustrations valent vraiment le coup. A partir de 5 ans, un peu avant, un peu après, mais pas trop non plus à cause de l’histoire vraiment simple.

A noter l’existence toujours chez Père Castor du Singe et de l’épi de maïs, conte péruvien, avec de superbes illustrations (et des animaux !).

  • un album à la limite du documentaire  : Le rêve de Mia – Michael Foreman – Editions Gallimard Jeunesse

rêve mia enfant bidonville santiago

Recommandation Ricochet (Michael Foreman est un auteur classique en bibliothèque jeunesse). Album de fiction mais pas trop, puisque l’auteur a vraiment rencontré la famille chilienne qui est décrite dans cette histoire. On se trouve dans les bidonvilles de Santiago, on parle de la pauvreté et des petits boulots, et l’auteur utilise le genre du carnet de voyage, en juxtaposant au texte de l’histoire principale des petits croquis et des annotations. Les illustrations sont jolies et très légères (par rapport au sujet principal). C’est d’ailleurs la seule histoire que j’ai trouvée qui se passe vraiment au Chili (on reconnaît vraiment bien Santiago et ses monuments). A partir de 5 ans mais la profondeur du sujet fait que cet album conviendra aussi à des plus grands (jusqu’au CM2).

  • un livre cd pour découvrir les instruments de musique sud-américains : Cayetano et la baleine – Luis Rigou, Bertrand Dubois – Editions Gallimard Jeunesse, collection Mes Premières Découvertes de la Musique, série Musiques du Monde

cayetano enfant musiques du monde

Suggéré par les algorythmes Amazon, j’ai été très agréablement surprise par ce livre-cd. Aux trois premiers accords de charango, j’étais déjà partie rejoindre Cayetano ! L’histoire n’est pas exceptionnelle mais elle est un prétexte agréable à la découverte des instruments. Un imagier à la fin les représente et le narrateur-musicien les présente. D’après mes recherches internet pour illustrer, ça a l’air d’être un livre très utilisé en maternelle, j’en profite donc pour vous glisser ce lien vers Charango et Siku, une chanson de Dominique Dimey, apparemment un classique de maternelle sur Youtube également !

chansons espagnol

Le concept m’a bien plu quand j’ai cherché une « méthode de langue ». Je ne voulais pas d’une méthode d’ailleurs car j’estime que mon fils est trop petit pour « apprendre l’espagnol » mais j’avais envie d’un livre-cd amusant, qu’on ait plaisir à écouter mais lui familiarise l’oreille. Je n’avais pas d’a priori entre une histoire bilingue et des chansons et puis j’ai trouvé ce livre.

Je suis absolument ravie, les 11 chansons sont très entraînantes, les accents très beaux, et mon fils adore ce cd qu’il écoute en boucle en chantant un peu en yaourt pour le moment mais petit à petit il retient certains mots. L’imagier qui accompagne chaque chanson est très bien fait car il permet à l’enfant de suivre le déroulement de la chanson sans avoir à passer par le français (en respectant la mise en contexte, la meilleure manière d’apprendre intuitivement du vocabulaire et la seule qui marche pour moi). On verra sur place ce qu’il aura retenu ;)

Avec tout ça on est plus que prêt à partir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s