L’érotisme et la mort : plaisir et douleur (maniérisme)

Nous terminerons cette première partie dans l’exploration des liens entre l’érotisme dans l’art et la mort par une toile maniériste qui continue à explorer la figure d’opposition entre la jeunesse, le plaisir et l’érotisme et la mort et la douleur dont nous avions étudié un premier avatar lors de l’épisode précédent.

venus(source : Melancholia)

Allégorie du Triomphe de Vénus –  BRONZINO – vers 1545

Huile sur bois – National Gallery, Londres

Cette commande du roi François 1er, une commande privée, offre une occasion à Bronzino de représenter sans censure le désir sexuel, sujet principal du tableau. En effet, la question de la censure est essentielle dans la diffusion de l’art érotique et pendant longtemps toute l’ingéniosité des artistes va être de contourner cette censure. Ici le thème mythologique permet une certaine licence : le tableau dépeint tout de même un baiser entre Vénus et Cupidon, soit un baiser incestueux entre une mère et son fils !

Toutefois,  l’allongement des corps et les postures alambiquées, technique typique du maniérisme, donne une certaine irréalité à la scène. La couleur très blanche de la peau des personnages leur donne un teinte de porcelaine, les assimilant plus à des statues de marbre qu’à des corps de chair.

La morale n’est d’ailleurs pas exclue, elle apparaît en filigrane dans les attitudes des personnages secondaires. Si le couple principal peut se lire au premier degré, tous les personnages qui les entourent ont des significations doubles : l’enfant jette des fleurs alors que son pied est transpercé par une épine, en haut à gauche une chimère offre d’une main un rayon de miel tandis que de l’autre elle tient un dard, elle a le visage ‘une enfant mais cache un corps bestial. Le fruit que tient Vénus dans sa main fait penser au fruit défendu de la morale chrétienne.

Mais le personnage qui nous intéresse plus particulièrement dans le cadre de cette étude, c’est bien celui qui est derrière Cupidon, dépeint par certains commentateurs comme un homme tourmenté et par d’autres comme une vieille femme. Notons que dans ce cas, on retrouverait l’opposition classique de la jeune-fille et la mort que nous avons étudié précédemment dans l’épisode précédent. Cette opposition se trouve d’ailleurs présente dans le coin droit de la toile, dans les deux masques représentant deux âges de la vie voire peut-être aussi le féminin et le masculin.

Mais revenons au personnage tourmenté. Une des principales difficultés d’interprétation de cette toile (et de nombreuses autres toiles maniéristes) est qu’il s’agit d’un tableau dit « à clefs » soit empreints de nombreux symboles et de messages puisqu’il appartenait à un art de cour et était destiné à un public restreint de lettrés.

Certaines traditions d’interprétation de cette toile indiquent que le personnage tourmenté serait une représentation de la syphillis, maladie mortelle qui s’abat sur ceux s’adonnant « trop » aux plaisirs de la chair.

Sous un aspect licencieux, cette toile appartiendrait donc à une thématique morale très répandue dans les représentations érotiques, thématique héritée directement de l’art religieux : ceux s’adonnant à leurs pulsions érotiques trouveront une mort plus cruelle que les autres. L’érotisme n’est plus placé du côté de la vie ni doté d’une valeur positive, il appartient ici au registre du mal et mène à la mort.

Pour aller plus loin : « Labyrinthes du coeur et de l’esprit », une partie du site Melancholia, conçu à partir d’un cours sur le maniérisme et le baroque (arts platiques et littérature)

Retrouvez le récapitulatif des autres articles de cette série en cliquant sur le lien de la page L’érotisme et la mort dans le bandeau en haut à droite.

Une réponse à “L’érotisme et la mort : plaisir et douleur (maniérisme)

  1. Pingback: L’érotisme et la mort : la mort fantasmée (époque baroque) | La sagesse est au coin de la rue·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s