Oral du concours assistant qualifié de conservation – spécialité musées

Oui, c’est incroyable, ça bouge à nouveau sur ce blog !

Après un été mouvementé (je ne recommande pas le cumul « JMJ-mariage de votre cousine où vous êtes témoin-reprise du travail avec changement de patron-visite de votre copine australienne préférée-concours de rédacteur » pour alimenter votre blog d’articles méticuleusement rédigés), j’ai eu la joie d’apprendre fin septembre que j’étais admissible au concours d’assistant qualifié de conservation du patrimoine et des bibliothèques. Je dois vous avouer que je ne suis pas peu fière de faire partie des 18 candidats sélectionnés sur au moins 300 candidats (je n’ai plus les chiffres en tête depuis le mois de mai, vous me pardonnerez).

Je viens donc de passer les épreuves d’admission et cet article est surtout destiné à recenser les questions qui m’ont été posées en réponse aux billets de blog dont je me suis servie pour me préparer (je n’ai d’ailleurs trouvé aucun blogueur qui ait passé ce concours en spécialité musée, vous êtes donc en train de lire une pure exclusivité mondiale, quelle chance !!!).

On m’a donc demandé de me présenter brièvement avant de présenter mon texte. J’ai présenté mon travail et je suppose que je n’ai pas été assez claire car j’ai vu un immense sourire apparaître sur le visage des membres du jury, qui avaient l’air limite soulagés en me disant « ah mais vous travaillez déjà dans le public ». Et bien non pas du tout, mais c’est vrai que par mon emploi  je suis déjà au service du public mais dans une structure privée.

Mon jury était d’ailleurs composée de trois femmes : une bibliothécaire, une archiviste et une élue (personne dans les musées, sache le donc petit candidat spécialité musée, tu as intérêt à te renseigner sur les bibliothèques et les archives EN PLUS de réviser tout ce qui a trait au musée)(et tu n’oublieras pas les moindres méandres des collectivités territoriales, mais nous en reparlerons plus loin).

J’avais tiré au sort un texte concernant la mutualisation des services de bibliothèque et d’archives (mais et les musées, tout le monde s’en fiche des musées ou quoi ???). Le texte était extrait du Bulletin des Bibliothèques de France, autant te dire que je n’ai jamais ouvert cette revue de ma vie et que j’ignorais complètement son auteur (même si maintenant je me demande si ce n’est pas la dame qui était intervenue pour un topo sur les bibliothèques dans le cadre de mon master professionnel à Bordeaux). En plus j’ai trouvé que le texte était assez pauvre, très formel, un texte de travail donc ma présentation a été assez rapide, j’ai essayé de montrer l’organisation du texte, sans réussir à étoffer car je ne connaissais absolument aucun exemple de services de bibliothèques et d’archives mutualisés (et que les seuls bibliothèques de musée que je connais, ce sont des documentalistes qui les gèrent, pas des professionnels de musée). Comme je séchais sur la conclusion, j’ai donné mon avis personnel sur le texte, ce que je crois qu’il ne faut jamais faire. J’ai parlé 6 minutes et demie sur les 8. (mais bon sur un sujet sur lequel je n’avais aucune notion, ce n’est pas si mal).

S’en est suivi 13 minutes de questions.

Nous avons commencé avec « les missions dévolues aux services d’archives et de bibliothèques » où ma vaine tentative d’écoute compréhensive (alors vous me demandez de détailler les missions…) a été heureusement interrompue par la personne du service des archives en me disant de leur parler des musées si je préférais car leurs missions étaient très similaires. Et effectivement, la réponse m’est venue en 1 seconde et ça s’appliquait très bien aux trois services.

De manière générale pendant l’entretien, les réponses concernant les musées me venaient très spontanément et rapidement et celles concernant les autres services étaient très imprécises et un peu brouillonnes.

Dans les questions dont je ne connaissais pas la réponse mais où je pense avoir bafouillé quelque chose de pas trop faux il y a eu :

– quelles sont les différences entre les bibliothèques et les archives ?

– détruit-on des objets dans les bibliothèques et les archives ? Si oui, comment ? Et dans les musées ?

– connaissez-vous des services mutualisés de bibliothèques et d’archives ?

– quels sont les objectifs de la numérisation des fonds des collections des bibliothèques et des archives ?

– qu’est-ce qu’une agglomération ?

Les questions pour lesquelles j’étais bien préparée et ai répondu rapidement :

– comment s’organise la gestion des collections d’un musée ?

– qu’est-ce qu’un récolement ?

(magnifique performance sur le récolement qui a volé en éclat à la question suivante)

– quelle est la date butoir pour rendre le prochain plan de récolement décennal ? (je ne savais même pas qu’il y avait une année, ce que je leur ai dit parce que je n’allais pas essayer d’en deviner une au pif, sache le futur petit candidat au concours d’assistant qualifié de conservation, c’est 2014)

– quelle est votre vision de l’encadrement ?

– l’encadrement d’une équipe fait-il partie des missions d’un assistant qualifié de conservation ?

– quels sont les droits et les obligations d’un fonctionnaire ?

– pourquoi vous êtes-vous présentée à ce concours ?

– vous allez postuler dans une collectivité ? (là je n’ai pas compris si c’était à l’issue du concours où déjà là maintenant mais j’ai dit oui parce que de toute façon, reçue au concours ou pas, j’ai postulé, je postule et je compte continuer à postuler dans des collectivités)

Les questions dont j’ai appris par coeur les réponses mille fois mais où j’ai eu un horrible trou  :

– quelles sont les missions contenues dans le cadre d’emploi d’assistant qualifié de conservation ?

– gérer des musées, cela fait-il partie des compétences obligatoires des départements ?

Les questions où je savais qu’il me fallait le savoir mais que je n’ai pas eu le temps de réviser (voire de « viser » tout court) :

– quelles sont les règles codifiant la création de regroupements intercommunaux ?

– quels sont les changements que va apporter la réforme des collectivités territoriales à l’intercommunalité ?

– sur le plan électoral ?

La question à laquelle je n’ai jamais eu à répondre car le temps imparti était écoulé avant qu’elle soit finie d’être formulée :

– vous êtes reçue au concours, vous allez prendre votre premier poste, comment mettriez-vous en place des actions de médiation ?

Bon au final, je SAVAIS que je pouvais tomber sur un sujet traitant de bibliothèques et d’archives et qu’on allait me poser des questions sur la fonction publique territoriale au sens large mais pour mon premier oral de concours, j’avais accès mes révisions principalement sur les missions des musées. L’oral m’a d’ailleurs montré que je les avais très bien assimilées. Je pourrais donc pour le concours de la catégorie supérieure que je compte passer d’ici 10 ans en interne vu que je vais être admise dans cette catégorie à l’issue de ce concours bien évidemment, réviser à fond à fond à fond les bibliothèques, les archives et ma « géographie » des collectivités territoriales (je remercie tout de même mon professeur de géographie à moitié fou que j’ai eu en seconde qui a de toute évidence bien fait son travail (même si ça ne paraissait pas trop sur le moment) car 13 ans après, je n’ai pas trop oublié la définition d’une agglomération).

Je suis d’ailleurs assez satisfaite de ma préparation réalisée notamment grâce à ce document très complet du CDG69 et à cette batterie de questions « polémiques » que j’ai glané sur un document aussi très complet du site mediadix :

Pourquoi pensez-vous pouvoir encadrer une (grande) équipe ?
Comment organiseriez-vous le travail de votre équipe ?
Comment réagiriez-vous en cas de conflit entre deux membres de votre équipe
Comment encadrer une équipe de magasiniers chevronnés quand on débute dans la profession ?
Votre collègue vous prévient qu’il aura deux heures de retard à cause d’un incident sur sa ligne de train, que faites-vous ?
Si des membres du personnel arrivent systématiquement en retard, que faites-vous ?
La moitié de votre équipe vous demande la même semaine de vacances à Pâques ? Que faites-vous ?
Vous avez un litige pour gérer un problème de planning entre deux personnes que faites-vous ?
Comment motiveriez-vous votre équipe à travailler le dimanche ?

Si une des personnes refusait de faire une tache demandée que feriez-vous ?

A laquelle je rajouterais ces deux questions auxquelles je pensais avoir droit :

Si un élu veut vous imposer une exposition d’un intérêt scientifique nul, que faites-vous ?

Vous êtes reçue au concours, où vous voyez-vous dans 10 ans ?

Et cette question, posée par ma coiffeuse, mais que je trouve très pertinente et qui m’a bien tracassée pendant de nombreux jours :

Quel est le musée dans lequel vous rêveriez de travailler ?

(j’ai d’ailleurs une réponse de lèche-botte, mon musée de rêve, c’est le Musée Fabre de Montpellier)(là où j’ai passé l’oral !)

Enfin j’ai un regret : ne pas avoir trouvé l’opportunité de montrer comment mon travail actuel montre mon engagement au « service du public », je pense que je n’ai pas assez insisté sur la question de « l’intérêt du public », essentielle pour la fonction publique justement.

6 réponses à “Oral du concours assistant qualifié de conservation – spécialité musées

  1. dernière question : « décrivez moi en détail le musée Fabre de Montpellier » ? (alors, alors, la lèche-botte, tu le connais au moins le musée Fabre ?)

    Super oral ! super résumé ! tu l’auras !!
    (tu ne dis pas combien il y a de place à ce concours sur les 18 retenus)

    • « Le Musée Fabre de Montpellier propose une collection d’oeuvres d’art européennes du XVe au XXIe siècle. Leur exposition s’organise sur 3 bâtiments acquis progressivement. Le parcours se déroule de manière chronologique et est assez intuitif (peut-être peut-on signaler un petit manque de signalétique, car je me suis perdue 3 fois).
      Le dispositif d’aide à la visite se compose en grandes cartes disposées dans les salles qui expliquent le contexte et détaillent certains tableaux. La grande prouesse du parcours est de présenter une collection cohérente tout en mettant en valeur les acteurs locaux (Sébastien Bourdon pour le XVIIe, le collectionneur Alfred Bruyas pour le XIXe et Soulage pour le XXe-XXIe, qui a fait ses études aux Beaux-Arts de Montpellier et a fait récemment une donation au musée (trois salles sont donc consacrées à ces oeuvres et l’aile qui les accueille possède un mur de verre qui m’a semblé être le même que celui conçu par Soulages pour les vitraux de l’abbaye de Conques).
      Rénové très récemment, les principes de conservation préventive sont parfaitement respectés : rideaux filtrant les UV devant toutes les fenêtres sans que la luminosité des pièces n’en soit affectée, éclairages indirects ne provoquant aucun reflet et exposition des oeuvres graphiques à 50 lux.
      Le seul reproche que j’aurais à faire au musée est sa signalétique en ton sur ton qui la rend difficile à percevoir (alors même que les dispositifs pour les personnes mal-voyantes sont bien présents !)

      Nan mais oh, fallait pas me lancer sur mon musée territorial préféré.

      Bon sinon il y aura 7 élus.

    • Non, ça ne rigole plus trop.
      Sachant qu’à aucun moment précédemment nous n’avons été formés en management, encadrement, etc. Du coup ce n’est pas très étonnant que certains répondent qu’ils vont organiser des grands goûters pour résoudre les conflits dans leur équipe😄

      Les résultats seront publiés le 25 novembre vers 17h normalement. (comme ça s’ils ont du retard, on est bon pour attendre le lundi)

  2. Ah, et bien je tombe juste sur cette article ! C’est génial que tu sois arrivée jusque là !!! Avec un petit d’un an, ça relève de l’exploit ! Et les résultats de l’admission alors ?!
    Bon, sinon, moi j’ai beau bosser dans les bibliothèques depuis plusieurs années, il y aurait eu un paquet de question pour lesquelles j’aurais séché (« le plan de récolement décennal ?).
    Hâte d’avoir de tes nouvelles ! (donne m’en !)

    • Je ne l’ai pas eu, je l’ai raté à 0,30 points. J’ai eu 8 à l’oral, c’est ce qui m’a bloquée, car pour le reste mes notes sont très bonnes. Donc c’est très encourageant pour le prochain et je suis déjà contente d’avoir eu accès à l’oral.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s