C’est lundi… que lisez-vous ? (7)

Qu’est ce que j’ai lu la semaine passée ?

 

Moïra de Julien Green.

Tata Marie-Paule va être contente, j’ai réussi à « rentrer » dans le roman et commence à mieux apprécier ce petit Joseph… qui reste toujours aussi caricatural en apparence mais on sent qu’il y a des choses à creuser. Je viens de terminer la première partie et j’ai quand même un peu hâte que Moïra apparaisse.

Un petit extrait qui m’a horripilé sur le moment et qui avec le recul me paraît intéressant :

« Te voilà ! fit Simon de sa voix nasale. Je t’ai cherché. Qu’est-ce qu’il y a eu ? »

Joseph éluda ces questions de son mieux.

« J’ai eu un malaise. D’ailleurs, c’est fini. »

Simon lui serra le bras.

« Nous avons un cours de littérature anglaise ici même, fit-il en désignant une porte au fond du vestibule, mais il nous reste deux minutes avant la sonnerie. Tu as regardé les moulages ? »

Ses yeux brillèrent tout à coup, et il ouvrit sa grande bouche pour reprendre son souffle et préparer la voie aux exclamations qui allaient suivre.

« Je ne les aime pas, dit Joseph avec fermeté.

– Quoi ? Mais tu ne les as pas examinés ! s’écria Simon. A droite, c’est l’Apollon de Phidias. A gauche, c’est l’Hermès de Praxitèle. Il est splendide, l’Hermès. Regarde ses boucles, et son cou, et la ligne de son cou. Il a un cou comme le tien, un peu… Et ses épaules… »

Sans dire un mot, Joseph s’éloigna. Simon courut après lui.

« Qu’ais-je dit encore ? fit-il d’un ton suppliant. Tu ne comprends donc pas ? Ce sont les dieux de la Grèce antique. Hermès porte Dionysos enfant sur le bras.

– Je déteste les idoles, dit Joseph en se dirigeant vers la classe d’anglais.

– Mais ce ne sont pas des idoles pour nous », expliqua Simon dans une sorte de cri.

Il s’aperçut qu’on le remarquait et baissa la voix.

« Ce sont simplement de très beaux humains », ajouta-t-il.

Joseph le foudroya du regard.

« Beaux ? souffla-t-il. Ils sont tous nus ! »

La sonnerie de neuf heures coupa court à la réponse de Simon, lequel se contenta de faire un grand geste.

(p.51, fin du chapitre VII, Première Partie)


Qu’est ce que je lis en ce moment ?

Ben toujours Moïra de Julien Green. J’ai très très peu avancé dans Le Lys dans la vallée.

Et j’ai vaguement débuté l’Histoire des Espagnols de Bennassar.

Les plus célèbres des Espagnols ont été des artistes, des écrivains, des religieux, des politiques, des marins, des chefs de guerre et des aventuriers dont les conquistadores sont la plus étonnante expression. Plus rarement, des négociants ou des hommes d’affaires. Plus rarement encore, des savants (sauf en médecine) et des ingénieurs. Ce peuple qui s’est magnifiquement exprimé dans l’exploration du monde, dans l’invention verbale, la quête et la représentation de la beauté ou la recherche du surnaturel n’a que faiblement participé à la maîtrise de la nature et de ses lois.

[…]

Les Espagnols se sont projetés hors de leur pays de façon quasi continuelle depuis le Moyen-Âge : tandis que les Catalans et les Aragonais parcouraient la Méditerranée, s’emparaient de la Sardaigne, puis de la Sicile, et s’installaient provisoirement au Levant, les Castillans mettaient la main sur les Canaries. Au XVIe siècle, tout en jetant des têtes de pont en Afrique du Nord, ils sont avec les Portugais les vrais créateurs de l’Atlantique, jadis frontière nocturne de l’Occident, devenu par eux un océan de relations entre trois continents, fructueuses pour l’Europe, à la fois créatrices et destructrices pour l’Amérique, mutilantes pour l’Afrique.

[…]

En Amérique même, en dépit de massacres, d’une exploitation parfois odieuse des Indiens, ils accouchent d’une nouvelle humanité à laquelle ils lèguent une langue toujours conquérante puisqu’elle investit aujourd’hui les Etats-Unis, devient usuelle en Floride et en Californie, s’empare de chaînes de télévision à New York et à Chicago.

(p.3-4, Avant-propos)


Qu’est ce que je vais lire après ?

Jean Cau et sa Pitié de Dieu (marathon Goncourt) attend toujours que je fasse son acquisition. Et Jules Verne et son Tour du Monde en 80 jours attend en livre audio que nous revenions en voiture de Cherbourg dimanche prochain.

3 réponses à “C’est lundi… que lisez-vous ? (7)

  1. Alors … j’essaie de comprendre … « qu’est-ce que je lis en ce moment « ?
    Moira + début du « Lys dans la vallée » + début de « Histoire des espagnols » … ça veut dire que tu lis 3 livres en même temps ?????!! Donc si Moira se retrouve en Andalousie avec un lys à la main, c’est normal ?

  2. Ahah les grands esprits se rencontrent Tata !!! De toute façon je crois que Bartolomé Bennassar est difficile à éviter quand on veut se documenter sur l’histoire de l’Espagne en France…

    Ingrid, oui je « lis » 3 livres à la fois mais pas au même moment. Je lis Moïra pendant/après les tétées ou dans les transports en commun, Le Lys dans la Vallée je l’écoute en faisant du repassage et/ou les tâches ménagères et Bennassar, c’est pendant les siestes du bébé si je n’ai rien de mieux à faire !
    Mais oui ça peut entraîner des difficultés à suivre, c’est pour ça que je ne me lance pas dans des romans russes où les personnages ont l’air d’avoir tous le même nom !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s