C’est lundi… que lisez-vous ? (3)

Ouf, juste à temps ! Mais ce n’est pas ma faute Monsieur le Juge, c’est Free qui fait rien qu’à être cassé et à m’empêcher d’accéder à mon espace d’administration !

Qu’est ce que j’ai lu la semaine passée ?

Le sang des autres de Simone de Beauvoir

Même que j’ai corné une page de mon exemplaire rien que pour toi ami lecteur pour être sûre de retrouver cet extrait sur un thème existentiellement beauvoirien :

– Ca t’es désagréable de penser que j’ai ces rapports avec Madeleine ?

– Tu voudrais que ça me fasse plaisir ?

– Je croyais que ça t’était indifférent.

(…)

Je la serrai contre moi en silence ; je sentais son corps qui tremblait.

– Autrefois, tu ne t’occupais pas de Madeleine.

– Ca ne peut plus être comme autrefois.

– Pourquoi ?

– Parce que j’ai commencé d’y penser. Elle eut une espèce de rire : Aussi, tu aurais dû faire attention : un jour, tu t’es ramené à un rendez-vous, il y avait du rouge à lèvres sur ton cou. Le jour où on a été au cimetière des chiens.

– Ah ! dis-je, le jour où tu avais mal à la tête.

– Je n’avais pas mal à la tête.

Je me sentis rougir. C’était toujours la même histoire. Sur ma chair cette trace rouge qui n’existait pas pour moi et que tes yeux voyaient ; une tache insensible qui était cette morsure dans ton coeur.

(p.143-144)

Qu’est ce que je lis en ce moment ?

Le sang des autres de Simone de Beauvoir

Voilà, comme ça, ami lecteur, tu vas arrêter d’être complexé par ma soi-disant rapidité de lecture :p

D’ailleurs je t’avoue que ce roman me plaît moyennement, ça fait un peu trop « l’existentialisme appliqué pour les nuls » pour être vraiment captivant. Cela dit je n’en suis qu’à la moitié, donc tout peut encore arriver.

Ce soir-là, un grand souffle de fête passait sur Paris ; les gens chantaient et se riaient au visage, les amoureux s’étreignaient : nous avions livré la Tchécoslovaquie à l’Allemagne, et nous disions que nous avions déclaré la paix au monde.

– Tu es content ? me dit Paul. Ce sont les gens comme toi qui ont rendu possibles ces accords honteux. (…) Vous faites le jeu de la bourgeoisie avec votre pacifisme dit Paul. Sous prétexte d’éviter la guerre, ils vous font avaler n’importe quelle paix.

– Sous prétexte de révolution, vous nous jetteriez dans n’importe quelle guerre, dit Jardinet.

– Parce que nous, nous sommes des révolutionnaires, dit Masson. Vous avez peur de la révolution.

– Non, dis-je, mais nous ne voulons pas l’acheter par une guerre mondiale. Ce serait payer trop cher.

– On ne paiera pas trop cher. Paul me regarda avec dédain. Vous n’arriverez jamais à rien, parce que vous ne voulez pas payer.

(p.171)

Qu’est ce que je vais lire après ?

Même combat que la semaine dernière : soit Moïra de Julien Green, soit La casa de los espiritus d’Isabel Allende soit L’Ecole du Silence de Marc Fumaroli.

2 réponses à “C’est lundi… que lisez-vous ? (3)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s